Étude de cas : la maison de Sophie Étude de cas : la maison de Sophie

Étude de cas : la maison de Sophie

Par Sarah-Anne Nagué

Étude de cas : la maison de Sophie Étude de cas : la maison de Sophie

Étude de cas : la maison de Sophie

Aujourd’hui, on vous présente le résultat de la dernière consultation à domicile de Miss Boon chez Sophie à Saint-Lambert. On adore le résultat et Sophie aussi! Il faut dire qu’elle avait déjà une superbe maison, fraîchement rénovée dans un style moderne et sobre. C’était donc le cadre parfait pour ajouter quelques plantes à celles qui ornaient déjà sa demeure.


Avant le passage de Miss Boon


Le salon

Sophie avait fait construire deux consoles encastrées dans son salon lors des rénovations. Elle avait plusieurs caissons prêts à être meublés d’accessoires divers et de plantes.

Sophie voulait aussi ajouter un peu de verdure sur son meuble noir. Elle avait même déjà acheté trois jolies verrières de petit format dans lesquelles elle voulait y déposer des plantes.

 

La salle à manger

Sophie est la gagnante du monstera adansonii qu’on a fait tiré en septembre dans un concours organisé par La Pièce.ca. Elle lui avait trouvé une place parfaite dans sa salle à manger. De plus, elle voulait une sansevière assez haute pour meubler l’espace entre l’unité murale et son buffet.

 

La chambre des maître et la salle de bain attenante

Pour ce qui est de la chambre des maîtres, Sophie n’avait pas d’idée précise. Elle savait qu’elle voulait y ajouter quelques plantes mais était ouverte aux suggestions de Miss Boon. Elle voulait aussi ajouter une petite plante dans sa salle de bain attenante.

 

Des suggestions personnalisées pour Sophie

La première suggestion dans le salon a été d’ajouter des pothos aux caissons supérieurs du meuble. Une autre suggestion a été d’ajouter un cadre de mousse préservée en haut du foyer pour ajouter de la vie au dessus du foyer.

Dans la salle à manger, la seule intervention proposée par Miss Boon, outre l’ajout de la sansevière demandée par Sophie, était d’attacher des tiges du monstera au mur. Avec le temps, le résultat n’en serait que spectaculaire. Et ça ne devrait pas prendre trop de temps comme cette plante pousse très vite. Cette technique a aussi l’avantage d’assurer que les nouvelles feuilles soient aussi larges que les premières. Le monstera, étant une plante grimpante, a tendance à faire de plus petites feuilles quand on laisse les tiges pendre.

Enfin, dans la chambre à coucher, on a proposé deux fougères dans des pots de verre suspendues de chaque côté du lit comme les lampes sur les table de chevet n’étaient pas trop imposantes. On a aussi proposer l’ajout d’une large plante au sol au pied du lit, près du mur.

 

Le résultat final

Le salon

Comme Sophie a tendance à arroser ses plantes généreusement, on a opté pour des tillandsias dans les verrières. En effet, comme les accessoires ne sont pas troués, y mettre des plantes en terre aurait un défi en terme d’arrosage. Le résultat est tout simplement exquis!

Le conjoint de Sophie préférait ne pas avoir de plante au dessus de son système de son pour prévenir les accidents causés par les arrosages. On a donc choisit de mettre un pothos dans une seule des unités murale et une sansevière du côté opposé dans l’étage du dessous. 

Éventuellement, le pothos poussera et remplira le caisson supérieur pour un effet très intéressant. Comme les caissons sont aussi assez sombres, c’est un choix de plante idéal, tout comme la sansevière plus bas.

La grande sansevière au sol délimite, quant à elle, le salon de la salle à manger.

Éventuellement, Sophie se laissera peut-être tenter par le cadre de mousse préservée au dessus de son foyer. Chez Miss Boon, les cadres sont fait sur demande, le plus souvent possible avec des cadres seconde main (on veut être écologique et économe à la fois). Les clients peuvent choisir d’y ajouter des tillandsias qu’ils devront vaporiser quotidiennement ou encore des feuillages en soie pour plus de texture et un cadre zéro entretien.

 

La cuisine

Dans la cuisine on a tout simplement posé des crochets de plastique transparents pour guider la plante afin qu’elle occupe éventuellement une partie du mur et pourquoi pas le plafond.

 

La chambre des maîtres 

Dans la chambre des maîtres, on a opté pour un monstera deliciosa qui prendra du volume avec le temps. Sophie a préféré n’avoir qu’une seule jardinière suspendue en haut des tables de chevet. Pour balancer le tout, elle a toutefois choisi d’ajouter une de ses plantes coup de coeur sur la e-boutique, un ZZ compacta. 

Enfin, dans la salle de bain, on a ajouté une plante qui aime beaucoup l’humidité, un petit calathea makoyana de 4 pouces dans un pot effet marbre. Cette variété compte parmi les plus faciles d’entretien dans la famille des calathea et ne devrait pas poser de problèmes à Sophie vu son emplacement judicieux.

 

Vous aimez le résultat? Réservez votre consultation à domicile dès aujourd'hui.

 

0 commentaires

Publier un commentaire

Les commentaires seront approuvés avant d'être publié.